Crédit AUTO

    Financement AUTO
     
     
     
 
 

Le magazine de ASSURFINANCE.com, janvier 2015 , part 01

 

 

Salon de l’auto,  quel crédit choisir  ?

 

Le salon de l’auto aura lieu en Belgique à Bruxelles, sur le plateau du  Heysel, du 17 au 25 janvier  2015. Cette année, comme tous les 2 ans, c’est plus exactement le salon dit de l’utilitaire mais ce salon présente traditionnellement également beaucoup de voitures de type cabriolet, 4x4 et autres utilitaires légers.

 

A cette occasion, il n’est peut être pas inutile de rappeler les différentes formes de crédit possibles pour l’achat d’un véhicule …

 

Particuliers, indépendants et sociétés …

 

Le financement  «  auto », est une forme de crédit qui n’est plus très pratiquée suite à l’évolution de la législation. Ce produit était directement lié à l’acte de vente d’un véhicule et un acompte de 15 % était alors obligatoire. A l’époque, on parlait de vente à tempérament. Aujourd’hui, la législation s’est assouplie à ce niveau mais un acompte reste parfois une bonne chose à proposer pour favoriser l’accord de crédit pour des dossiers qui pourraient être jugés un peu faibles.

 

Le crédit « auto » est le produit le plus courant actuellement.  Chez nous, il est possible de faire un crédit jusque 110 % du prix du véhicule mais un acompte restera toujours un élément favorable pour la décision d’octroi.

A partir de 15.000 euro, on peut envisager 72, voire même 84 mois, pour la durée de remboursement.

Pour des mobilhomes neufs de plus de 20.000 euro, on peut aussi envisager 120 mois !

 

C’est ce produit qui bénéficie actuellement du meilleur TAEG : chez nous >> 1.90 % .

 

La loi oblige tous les intervenants proposant du crédit à toujours renseigner le TAEG (Taux annuel effectif global) .  C’est donc le coût réel du crédit et tout le monde doit pratiquer le même calcul pour donner une mensualité mais aussi pour calculer un solde anticipé …

 

Le crédit ballon est une forme de crédit qui suit plus correctement la valeur réelle du véhicule … Mensuellement, ce sera donc le produit le moins cher mais il faudra à la fin du contrat payer le ballon, généralement entre 30 et 40 % de la valeur initiale du véhicule.

Chez nous, nous pouvons envisager, avec vous, de refinancer le ballon le moment venu.

Maximum : 60 mois.

 

 

Indépendants et sociétés …

 

Leasing et renting ; avantages fiscaux …

 

 

Le leasing « financier » est une location avec option d’achat.

 

Chez nous, vous pourrez choisir le véhicule de votre choix, dans le garage de votre choix. C’est donc à vous de négocier au mieux votre véhicule. La société de leasing achètera à son nom le véhicule et vous le louera pour la mensualité convenue (éventuellement avec un premier loyer augmenté) .

 

Vous pourrez cependant choisir d’immatriculer le véhicule à votre nom ou au nom de l’organisme financier.  Le véhicule ne pourra ni être saisi ni revendu sans l’accord du bailleur. 

Le véhicule devra être assuré en omnium durant toute la durée du contrat.

 

A la fin du contrat, vous devrez payer l’option d’achat de 5, 10 ou 15 %.

Généralement, le véhicule restant propriété du bailleur durant la durée du contrat,, les acceptations s’en trouvent un peu plus faciles  pour des dossiers délicats.

 

 

Le renting « financier »  est une location, à  long terme,  pure et simple.

 

Comme pour le leasing, vous négociez votre véhicule dans le garage de votre choix. La société de renting achètera le véhicule et vous le louera pendant la durée que vous déterminerez… Eventuellement,  vous pourrez convenir d’un premier loyer augmenté afin de favoriser l’accord sur le dossier.

 

La loi a prévu que la valeur de revente, en fin de contrat, d’un véhicule mis en location ne peut jamais être inférieure à 15 %. Chez nous, le calcul de la mensualité sera donc basé sur une valeur de revente à 16 %.

 

L’immatriculation sera toujours faite au nom de la société de renting. L’omnium sera obligatoire durant la durée du contrat auprès de la compagnie de votre choix.

 

A la fin du contrat, la logique veut que ce soit vous, un de vos proches ou votre société qui lève l’option de rachat ; à titre privé ou à titre professionnel.

 

NB >> leasing et renting : maximum 60 mois

 

 

Fiscalement :

 

Un véhicule professionnel doit toujours être amorti dans la durée acceptée par votre contrôleur. 

Quel que soit le produit de crédit que vous choisissez,  votre véhicule n’échappera donc  pas à cette règle. Il  est donc normal que la durée du crédit soit adaptée à la durée d’amortissement mais, in fine, il est courant que les échelonnements divers (premier loyer, acompte, mensualités, valeur résiduelle, etc. )  ne collent pas réellement au tableau d’amortissement.

 

 

Cette règle ne vaut cependant pas pour le RENTING, qui est une simple location :

dans ce cas  …

 

·         Pas de plan d’amortissement

·         La totalité des factures (premier loyer majoré ou des loyers suivants) sont introduites dans votre facturier comme une simple facture de téléphone !

·         Et, dans le principe, pas de rachat en fin de contrat mais seulement une option …

 

 

 

 

 

Simulez sur www.ASSURFINANCE.com/simulateur
nos différents produits de crédit.

 

Comparez sur www.ASSURFINANCE.com/comparateur
nos différents produits de crédit

 

 

 

Magazine - janvier 2015 -assurance

 

 

 

 


Nos magazines

récapitulatif

 

Pour les motos et les autos,
vous pouvez aussi utiliser
notre
comparateur ...

En une seule opération, comparez
toutes les formules de crédit
possibles pour vous.

Crédit , financement, crédit ballon,
leasing ou renting

 

 

credit auto credit auto credit auto credit auto
credit auto credit auto credit auto credit auto
credit auto credit auto credit auto credit auto
credit auto credit auto credit auto credit auto
 

tags : crédit auto | crédit moto | financement auto | financement moto | leasing auto | renting auto | crédit mobilhome | credit ballon | credit caravane  | financement caravane | belgique